La psychologie


La psychologie est née comme discipline scientifique à la fin du XIXème siècle. Elle est issue d’une tradition philosophique et médicale dont elle a tenté de se défaire, pour se centrer sur le comportement humain. Elle s’intéresse tout particulièrement à la construction de la personnalité, au
développement affectif et à l’influence du milieu familial et social. La psychopathologie est une sous- discipline de la psychologie clinique qui s’intéresse à l’évaluation, le diagnostic, la prévention et le traitement de la souffrance psychique quelle que soit son origine (Pedinielli, 1994). C’est l’étude du fonctionnement mental du « normal » au « pathologique » (Samacher et al., 1998) de la personne dans son ensemble.

Elle analyse de façon approfondie les cas individuels pour accroître les connaissances du fonctionnement psychique humain. Il y a 2 types de méthodes : l’observation de l’individu et la conduite d’entretiens (appelée clinique à « mains nues ») et l’utilisation de tests et d’échelles
(clinique « armée »). La plupart de ces tests et échelles ne peuvent être utilisés que par des psychologues diplômés (il s’agit d’outils validés scientifiquement qui mesurent différentes composantes psychologiques).

Le psychologue a plusieurs fonctions : une fonction directe clinique auprès des personnes reçues dans un cadre thérapeutique, une fonction de soutien au développement de la personne, une fonction de prévention et une fonction de formation, d’information et de recherche. Le titre de psychologue (bac +5) est réglementé par la loi depuis Juillet 1985. En France, les cliniciens interviennent principalement dans le secteur de la santé, de la psychiatrie ou de la médecine.

Le psychologue garantit le respect des individus et leur capacité de changement en se référant au code de déontologie de la profession (éthique et secret professionnel). Les méthodes et les techniques cliniques à sa disposition sont variées et correspondent à la qualification et à la formation reçue. Ainsi, l’observation, l’entretien clinique, l’analyse, les bilans intellectuels et de personnalité, la thérapie par le jeu et le dessin pour les enfants sont les méthodes les plus utilisées pour évaluer une situation et proposer une thérapie.

Durant toute sa carrière, le psychologue veille à se perfectionner via des formations complémentaires et des colloques de psychologie. En effet, la relation d’aide requiert des outils variés pour répondre à la diversité des difficultés et leur profondeur. Un grand nombre ont notamment un superviseur de leur pratique professionnelle.

Pourquoi consulter ?


Toute personne est à même de rencontrer des difficultés à un moment particulier de sa vie qui peuvent entrainer des répercussions dans son quotidien et de l’inconfort. Quand cela dépasse nos propres ressources et que l’écoute de l’entourage ne suffit pas, un engagement dans la démarche de consultation peut vous aider à surmonter cette épreuve. C’est déjà un premier pas vers soi. Le psychologue clinicien est là pour vous apporter un soutien adapté à vos besoins et vous aider dans votre recherche de solutions et de bien-être.

 

De multiples raisons peuvent amener à consulter : Si vous avez l’impression de ne plus avancer, de perdre le contrôle, de répéter les mêmes scénarios dans votre vie, de perdre confiance en vous, de vous sentir seul(e) face à votre mal être, d’avoir besoin d’un moment pour vous afin d’être écouté(e) et soutenu(e)…

Dans quels autres cas consulter :

DépressionAnxiétéTroubles alimentairesManque de confiance en soi AddictionsDifficultés relationnelles, émotionnelles ou identitairesBurn outHarcèlementDeuilTraumatismesTroubles du sommeilProblèmes conjugaux ou familiauxProblèmes somatiques et douleurs chroniquesSouffrance liée au vieillissementAccompagnement en fin de vieAccompagnement à la parentalitéBaby bluesBilan psychologiqueMutisme de l’enfant ou agitationDifficultés scolaires

Je reçois au cabinet les enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, couples et familles.
La psychothérapie de l’enfant requiert le consentement des détendeurs de l’autorité parentale ainsi que leur disponibilité.

Les tarifs


Conventionnée pour le remboursement total des séances pour les patients qui relèvent du dispositif de la CPAM : demandez à votre médecin traitant.

Hors dispositif, les honoraires restent à la charge du patient. Néanmoins, pensez à interroger votre mutuelle car certaines proposent la prise en charge d’un certain nombre de séances.

Consultation individuelle (enfant ou adulte) : 45 €
Consultation conjugale ou familiale : 60 €
Consultation à domicile (personnes ne pouvant se déplacer au cabinet) : 55 €
Bilan intellectuel ou de personnalité : 250 €
Groupe de parole (durée 1h30) : 20 €

Le tarif des bilans est forfaitaire, il comprend toutes les séances nécessaires à sa passation/restitution.
Hors dispositif, le règlement s’effectue au terme de notre séance en espèces ou par chèque. Si les difficultés financières limitent votre accès à notre suivi psychothérapeutique, nous pouvons chercher une solution ensemble.

Ouverture du cabinet

Mardi et Mercredi de 9h à 19h30
Un Vendredi sur deux (les semaines paires) de 9h à 19h30
Samedi matin de 9h à 13h30

Le cabinet est accessible aux personnes à mobilité réduite.